07/05/2017

GUILLAUME DUMOULIN

 

Guillaume DUMOULIN.jpg

 

 

 

Guillaume DUMOULIN :

"Save OUR balle-pelote"

 

Suite à mes déclarations dans la presse et bien conscient que les critiques ne font pas avancer, je souhaite rebondir et proposer un projet de modifications de règles pour notre sport, la balle pelote.
Sans toucher au matériel utilisé (balle et gant), ce projet de modifications influencerait le jeu actuel. Il serait plus athlétique, plus complet avec davantage de spectacles.
Le constat actuel est celui-ci. Le rapport de force entre les livreurs et les frappeurs est déséquilibré.
Trop souvent, le livreur est démuni face à la force de frappe adverse.
Donnons aux livreurs la possibilité de sortir plus rapidement du tamis
Explications :
1. Interdire le rebond de la balle uniquement après la livrée
Une fois la balle frappée de volée, le rebond est autorisé dans tous les cas.
Si la balle touche le sol, la chasse est marquée à l’endroit où la balle a touché le sol !
Dans l’objectif de prendre une chasse, le livreur doit au minimum livrer à la chasse.
Conséquences :
• Rééquilibrage des forces (frappeurs-livreurs)
• Renforcement de la mobilité des frappeurs (couverture du terrain)
• Renforcement des habiletés (bagage) techniques (frappe haute, basse main, latéralité)
• Renforcement des automatismes entre coéquipiers
• Renforcement de la stratégie d’équipe
• Renforcement du rôle des cordants (plus d’arrêts, car frappeurs en difficulté)
• Diminution de déchets à la livrée (moins de risque)

2. Suppression des 13 jeux.
2 manches de 7 jeux + 1 Tie break éventuel en 5 jeux joués.
Afin de relancer l’intérêt de certains matchs, ce système permettrait aux équipes en difficulté de revenir dans la course. Trop souvent, l’intérêt de la deuxième mi-temps est insignifiant. Ce système remettrait en question l’issue de la lutte.
Explications :
• 2 manches de 7 jeux
• « 7/2 , 7/3 » : l’équipe gagnante remporte trois points .
• « 7/3, 7/3 » : l’équipe remportant deux sets, engrange deux points. L’équipe adverse récolte un point car elle a accumulé 6 jeux.
• « 7/4, 5/7 » : les deux équipes sont à égalité. Un tie break sera joué en 5 jeux joués.

La première équipe ayant 3 jeux gagnés remporte le match.

3. Interdire les arrêts « boissons »
La balle pelote est suffisamment passive que pour rajouter des temps morts « boissons ».
Proposition :
Les joueurs peuvent boire à chaque instant sans pour autant influencer le rythme de la lutte.
Lors des changements de camps, le sixième peut servir de « porteur d’eau »
Sauf cas exceptionnel lors de forte chaleur.

4. Les changements de camps « au petit trot »
Nos voisins Hollandais et Espagnols le font bien pour accélérer et dynamiser leur jeu.
Et pourquoi pas nous ?

Résumé :

Ma démarche est de faire avancer, faire réfléchir. Ma conscience n’est pas tranquille.
Mon sport favori se meurt et le conservatisme n’a jamais été aussi marqué. Alors arrêtons d’en parler, de se morfondre et agissons !
J’invite celles et ceux qui souhaitent voir une évolution probante de notre discipline à réagir, afin de modifier, d’ajuster, d’améliorer ce projet de modifications de règles.
Chère fédération, chers joueurs, chers comitards, chers bénévoles, chers supporters,
la balle est livrée, à vous de rechasser !
Sportivement,

                                                              Guillaume DUMOULIN.

09:32 Écrit par Alain GUILLAUME dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

C'est vrai, c'est un superbe sport mais il est entrain de mourir.
Et dans 10 ans, ça existera encore la balle-pelote????
Les changements de balle, la dernière c'est du grand n'importe quoi.
Le prix des gants, 200 euros ????? on veut tuer la petite reine blanche.
Il y a plu grand monde lors des luttes.
Il faut réagir de suite.

Écrit par : GREGORY | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour à toutes et tous,

A chaud, je viens de lire les propositions de Guillaume Dumoulin. Dans un premier temps, il faut reconnaître son courage et sa détermination à ce que ce jeu ne périsse pas définitivement.

Bravo, enfin quelqu'un qui intelligemment veut faire bouger les lignes.

Il a raison: les ballodrommes se vident pour les raisons qu'il énonce à juste titre. On l'a encore vu après la prestation en demi-tinte de l'équipe locale dimanche.

Mais il lui faudra beaucoup de punch et de diplomatie et des ALLIES de POIDS pour convaincre les diplodocus qui gère d'en haut et de très haut ce sport. Il n'y a rien de plus CONSERVATEUR que les caciques de ce jeu.

Évidemment, il y aura toujours dans le sérail tel ou tel qui trouvera qu'une partie des propositions ou même l'ensemble est stupide. Laissons-les bêler!

Il faut analyser dans un constat froid et rationnel ses propositions et surtout ne pas laisser passer cette chance historique.

Un art qui n'évolue pas est condamné à mourir, tôt ou tard.

Même les acharnés comme moi se lassent et finiront par déserter définitivement les aires de jeu. Je l'ai d'ailleurs fait avec d'autres dimanche.

Bonne journée.

JPM.

Écrit par : mathieu jean-pierre | 09/05/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire